Juil 25 2016

Les caractéristiques des CFD sur le marché boursier

Un investissement accessible et une fiscalité allégée

Le prix d’un CFD est déterminé par le courtier. L’investisseur n’achète donc pas directement l’actif sous-jacent. Concrètement on peut investir dans un CFD pour quelques euros.

Pour investir sur les CFD, nul besoin d’ouvrir un compte d’investissement auprès d’un organisme bancaire.

Trading CFD avec tablette

Les transactions se font entre l’investisseur et le courtier qui opère le compte de trading. Généralement il n’y a pas de frais de tenue de compte chez un courtier, ni de frais de régulation, ni de frais d’acquisition ou de liquidation. Le courtier se rémunère sur le spread, c’est-à-dire l’écart de prix entre le prix d’achat et le prix de vente.

A un instant T on peut par exemple acheter un CFD sur l’action Google à 706,34€ ou la revendre à 705,79€. La différence entre le prix d’achat et le prix de vente constitue la marge du broker. Lorsque l’on achète un CFD, on ne possède pas directement l’actif sous-jacent qu’il représente.

Dans le cadre d’un CFD sur une action, on ne possède donc pas l’action à proprement parler. Il n’y a donc aucune imposition sur les plus-values ni retenue sociale lorsqu’on trade les CFD. L’imposition se fait sur le barème de l’Impôt sur le Revenu, en tant que Bénéfices Non Commerciaux (BNC).

Une formule souple

CFD

Le CFD peut convenir à divers types d’investisseurs évoluant sur des échelles de temps allant de quelques minutes à plusieurs semaines. Le CFD présente aussi l’avantage de couvrir, chez la plupart des courtiers, l’ensemble des principales places boursières mondiales.

Contrairement à un portefeuille boursier bancaire classique, le trader n’est plus limité aux bourses européennes et peut ainsi s’intéresser aux marchés asiatiques, américains, etc… Au total, ce sont des centaines d’action qui sont à portée de clic

En tant que produit financier délivré par un courtier, le CFD peut bénéficier d’un effet levier. Cet outil permet d’assujettir le placement à un coefficient multiplicateur. L’utilisation d’un effet de levier de 100 par exemple, permet ainsi de réaliser une opération sur un actif de 10 000 € avec un investissement de 100 €.

Les gains sont multipliés par 100, mais également le risque de perte. C’est cette caractéristique qui fait du CFD un placement à risque, qui peut théoriquement s’avérer plus coûteux que son investissement : en d’autres termes, les pertes peuvent dépasser l’investissement.

Pour cette raison, certains courtiers font un « appel de marge », en immobilisant une partie du capital lors d’un investissement utilisant un effet levier. Seule une certaine somme est ainsi exposée au risque et la position est automatiquement liquidée par le courtier lorsque c’est nécessaire. La société iFOREX a elle défini une protection contre les soldes négatifs afin de protéger sa clientèle, lui permettant de potentiellement tirer parti de l’entièreté de son capital, tout en lui assurant de ne jamais risquer d’être en situation de déficit.

En tant que débutant sur le marché des CFD, l’effet levier doit être utilisé avec précaution. Une bonne gestion du risque est la base de toute stratégie de trading.

Les CFD couvrent un large panel d’actifs et ne se limitent pas aux actions. Il est ainsi possible de prendre des positions sur des indices financiers (CAC 40, DAX…) mais aussi sur des matières premières (coton, riz…), des métaux (or, cuivre…) ou encore sur des paires de monnaies (EUR/USD, GPB/AUD…).

Si les CFD vous intéressent, le point de départ est de choisir un bon courtier, c’est à dire un courtier régulé comme CMC Markets, SaxoBank ou iFOREX.

Short URL: http://tinyurl.com/z9s6zbp

Comments and Reactions

No comments yet. Why don't you write one?

Post your comment here

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled website. To get your own globally-recognized avatar, please register at Gravatar.com.