Les CFD expliqués simplement

Trading de CFDComme rappelé dans la brève introduction sur la page d’accueil, les CFD ou « Contract for Difference » sont des produits financiers dérivés qui correspondent concrètement à des contrats. Ces contrats réalisés entre vous et votre courtier, se basent sur des actifs comme les actions, indices ou encore matières premières. Vous pouvez anticiper l’évolution du cours de ces actifs à la hausse comme à la baisse.

Lorsque vous achetez un contrat, vous prenez position et lorsque vous revendez, vous clôturez cette position. Entre l’ouverture de position et la fermeture, il y aura un écart de prix. Selon le sens de variation de cette différence, c’est soit le courtier qui vous paiera cette différence, soit le paiement se fera dans le sens contraire.

Exemple 1 : Vous achetez un CFD d’une action qui vaut 1 000 dollars à 9h00, vous revendez ce CFD à 16h lorsque l’action est cotée à 1 025 dollars. Vous gagnez 25 dollars desquels vous déduisez les frais de votre courtier.

Exemple 2 : Vous achetez 10 CFD action dont l’action vaut 300 euros à 9h00 le jour J. Le jour J+10, à 10h00, l’action n’est plus cotée qu’à 260 euros. Vous devez revendre pour des raisons qui vous sont propres. La différence est de 40€ x 10, soit un total de 400€ de perdus + les frais du courtier.

Notez tout de même, que vous pouvez clôturer votre position quand bon vous semble, ce qui est un véritable plus contrairement à d’autres produits dérivés comme les options binaires. Les cours des CFD sont les mêmes que les cours des actifs. N’oubliez pas de vérifier les conditions d’entrée et de sortie qui peuvent dépendre de la politique pratiquée par l’intermédiaire. Par exemple, un courtier peut décider que l’entrée dans une position ne peut se faire qu’à partir d’une certaine heure.

Trading CFD avec tabletteLes CFDs vous permettent d’investir en anticipant les évolutions des cours de très nombreux actifs comme les actions du CAC 40, DAX 30, NASDAQ, etc. Les marchés des changes ou Forex sont également présents avec l’EUR/USD, JPY/CHF, etc. Les matières premières/métaux précieux sont largement représentés avec l’or, l’argent, le pétrole, et bien plus. Là encore, pensez à bien vous renseigner sur les titres proposés par votre courtier, qui peuvent varier d’un courtier à un autre. Les transactions ne se réalisent pas sur les marchés boursiers mais tout se fait entre vous et votre courtier, d’où l’importance de vérifier le sérieux de ce dernier.

A chaque variation de cours, on sait par avance ce qu’on gagnerait ou ce qu’on perdrait en clôturant la position. Une grande partie des investisseurs sur CFD profitent de la volatilité des cours pour réaliser des opérations rapides sur la même journée, même s’il est tout à fait possible de quitter sa position quand on le souhaite.

Si votre opération d’achat/vente se fait sur une même journée, alors le calcul du gain/de la perte est simple. En revanche, si vous ouvrez votre position et que vous la refermez quelques jours après, il conviendra de prendre en compte les intérêts (Rollover). Vous serez crédité ou débité d’intérêts selon le sens de votre position acheteuse ou vendeuse. Ces intérêts correspondent au coût financier supporté par votre intermédiaire pour maintenir vos positions ouvertes. Pensez à vous renseigner auprès de votre courtier pour connaître les frais exacts qui seront appliqués.

Pourquoi investir dans le CFD quand on peut investir dans l’original ?

Stock marketLa première fois que l’on entend parler de CFD, on se dit, quelle est l’utilité d’investir dans un tel support quand on peut placer son argent dans le vrai actif. Dans la pratique, quelques avantages expliquent le véritable succès des CFD.

Les leviers

Grâce à l’effet de levier proposé par les courtiers, il est possible de traiter une opération d’une somme beaucoup plus importante que la somme dont nous disposons en réalité ! En toute logique, si votre investissement est gagnant, alors votre gain est démultiplié du montant du levier utilisé.

Les frais

D’une façon générale, il coûte moins cher d’acheter un CFD, qu’une action. C’est un point important surtout à long terme après de nombreuses opérations, où il peut y avoir une grosse différence de gain.

L’accès à de nouveaux produits

Les investisseurs particuliers peuvent facilement accéder au marché des actions françaises et américaines, mais ont plus de mal pour accéder aux actions d’entreprises d’autres pays du monde. De plus, l’accès à certaines matières premières n’est pas évident pour les particuliers. Le marché du CFD apporte donc une facilité pour placer son argent sur ces produits. Les opportunités sont donc plus nombreuses.

La fixation du prix du CFD

Variation du coursComme précisé précédemment, le prix du CFD est fixé selon le cours de l’actif en question. Par exemple, si l’once d’or vaut 900 dollars, alors le CFD or vaudra 900 dollars.

Le principe est donc très simple en théorie, sauf que dans la pratique, il y a deux prix. Le premier est l' »Ask » ou prix de l’offre, il correspond au prix auquel le courtier est prêt à vendre le contrat. Le second est le « Bid » ou demande, prix auquel le courtier est prêt à racheter.

La rémunération du courtier se fait sur la base de la différence entre ces deux prix, qui est propre à chaque courtier. C’est notamment le cas pour les CFD indices (indice CAC 40, etc.).

Pour le cas des actions, la commission de l’intermédiaire correspond souvent à un pourcentage du montant total de la transaction.

Poursuivez votre apprentissage dans le trading de CFD :

  1. Les erreurs à éviter à tout prix
  2. Des exemples concrets de trading
  3. L’importance de comprendre les chandeliers japonais
  4. Multipliez vos chances de gain grâce à ce guide
  5. Comparez les meilleurs courtiers agréés